Dancehall fever

Dancehall'explosion
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» haruhi suzumiya hentai videos haruka and michiru hentai
Mer 3 Aoû - 20:11 par Invité

» shemale story blog
Mer 3 Aoû - 9:41 par Invité

» Practically as cheap as warez
Mar 2 Aoû - 6:36 par Invité

» buy adderall online
Lun 1 Aoû - 19:19 par Invité

» When the first Whirlpool Duet album was released in December 2001
Dim 31 Juil - 2:38 par Invité

» Press it up
Ven 21 Aoû - 10:10 par Admin

» Sean Paul ft Tony Braxton !
Jeu 20 Aoû - 19:25 par bigbasketman

» Imperial Blaze
Jeu 20 Aoû - 18:12 par Admin

» Bob Sinclar massacre Shabba Ranks
Jeu 20 Aoû - 18:09 par Admin


Partagez | 
 

 Biographie

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 26
Localisation : Ambérieu

MessageSujet: Biographie   Mer 17 Juin - 23:29



Originaire de West Kingston, Busy Signal de son vrai nom Reanno Gordon commence tout petit, comme bon nombre d'artistes, par chanter à l'église et par imiter ses artistes favoris, notamment Bounty Killer. Passioné de musique, il déclare écouter des styles de musique très différents. Artiste bourré de talent et doté d'un style original, Busy Signal est un excellent lyriciste et offre à ses auditeurs une musique aux sonorités et mélodies toujours plus variées, ne tombant pas dans la répétition.

Busy Signal commence à se faire un nom sur la scène jamaïcaine dès 2003, mais c'est en 2005 qu'il explose vraiment avec «Step Out», hit absolu de l'année 2005, incontournable des charts et des clubs pendant un bon moment. Il intègre assez rapidement l'ALLIANCE de Bounty Killer, qu'il a tant admiré étant plus jeune et dont il connaissait les lyrics par coeur!

Son premier album «Step Out» sort en 2006 et sera un gros succès. Classé dans les charts et sacré Meilleur Album Reggae, il obtient également le Web reggae Awards 2006. On y trouve le titre qui l'a fait découvrir «Born & Grow», le hit «Step out», l'excellent «Not going down» posé pour Renaissance sur le Icebreaker Riddim, ainsi que des featurings avec Bounty Killer, Alaine, et surtout les deux duos avec son compère Mavado, déjà mythiques, «Badman Place» et «Full Clip» sur le Anger Management.

Pas de temps mort pour Busy qui participe à toutes les grosses scènes dancehall, avec une prestation scènique très énergique, il enflamme chaque année les festivals type Sting, Jamboree, Sumfest, et enchaine depuis titre sur titre : «lu lu lu» sur l'inévitable Smash riddim, «Rising» sur le Raging Bull, «Pharmacy» pour Corleon, «Too Much gun».
Plus récemment les différents hits «The days» issu du rapprochement très bénéfique avec DASECA, «Wine up pon me», l'énorme «Wine pon di Edge» qui a squatté les charts des semaines durant, «Nah go Jail again», énorme succès également,et enfin «Rat race»

Le succès grandissant de Busy Signal est bien sûr dû à son talent, mais surtout au travail, que Busy Signal a comme mot d'ordre. L'artiste explique être en studio 7 jours sur 7, quand il n'est pas en tournée. C'est d'ailleurs de là que vient son amusant pseudo «Busy Signal», littéralement «Tonalité d'occupation», qui lui fut attribué par ses amis, qui arrivaient difficilement à le joindre et le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dancehall-fever.forumactif.com
 
Biographie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancehall fever :: Artistes :: Busy Signal :: Biographie-
Sauter vers: